En même temps que la jeunesse...

BD
2011
Inconnue
Témoignages, Récit, Sport
Tout public
Pas de site officiel
Jean HARAMBAT
Jean HARAMBAT
Vous avez lu cette oeuvre ?
Ecrire une critique

Synopsis : Comme Daniel Herrero, Jean Harambat pourrait dire “J’ai longtemps arpenté les chemins d’Ovalie, le territoire sans frontières des amateurs de rugby. C’est un monde où l’on se rencontre plus qu’on ne se croise, et qui a tout d’une école de la vie. Les codes s’acquièrent au fil du temps, sur le pré, dans les vestiaires, au fond d’un bus ou dans un bistrot, à l’ombre d’une potence de bière devenue arbre à palabres... il s’y vit des épopées où des émotions brutales et intenses tissent entre les hommes des liens indéfectibles...” Un match, puis un autre. Un rôle à jouer sur le terrain. Comme à Buenos Aires en 2001, quand Jean Harambat effectue la “Falsi corti”, une feinte théâtrale qui permet à son équipe de marquer l’essai. Mais il y a eu aussi la “Charléty” en 1997, une combinaison quasi symphonique de mouvements de défense et d’attaque, et un mauvais geste de notre auteur, le ballon était glissant. Après avoir pratiqué le rugby amateur dans une équipe du sud-ouest de la France, multipliant les voyages, les matchs, les tactiques et les rencontres, éloigné maintenant des mêlées, Jean Harambat sort de ses bagages un récit autobiographique au dessin vif pour faire revivre l’époque d’un rugby qui n’était pas encore affaire de professionnels, et que les moments épiques se jouaient aussi bien sur le terrain qu’en dehors, près des gens. Récits de matchs, galerie de portraits de personnages, gentlemen sportifs, authentiques, libres et à la fois conscients que leur destin est fixé par leur position sur le terrain, fêtes de Barcelone, cours de rugby sur un terrain vague de Curitiba, bagarre entre joueurs et poèmes de supporters ecclésiastiques, c’est tout un univers de finesse et de réflexion qui rappelle que ce sport violent, deux siècles après sa naissance dans l’Angleterre victorienne, est aussi une culture faite de règles officielles et officieuses, d’un langage, de rituels.

VOTRE NOTE

Il faut être connecté pour pouvoir noter

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide
Discussions sur En même temps que la jeunesse...
Pas encore de discussions sur cette oeuvre. Soyez le premier à en créer une !
Ressources externes